14 mars 2011

Et une de plus.

Et oui, quand on aime, on ne compte pas. Encore une demoiselle. Le montage est un peu différent. Les deux fils repassent dans le coquillage et c'est en jouant sur leur longueur que l'on obtient un collier plus ou moins long.      J'aurai bientôt d'autres choses à vous montrer dans un esprit maritime, en fimo cette fois, mais il faut encore que je résine ou vernisse les pièces. Patience. 
Posté par phany à 09:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]